Définition écoconstruction

C'est un procédé de conception et de construction de tous types de bâtiments, visant à diminuer la consommation d'énergie nécessaire à la construction et à la vie entière du bâtiment. Ce mode de construction à également pour objectif d'utiliser les ressources locales, de fournir un habitat sain et confortable.

Conception bioclimatique
L'écoconstruction commence toujours par l'éco-conception du bâtiment. Il ne s'agit pas de poser n'importe quel plan n'importe où. La prise en compte du site est une priorité absolue. Cela permet d'orienter correctement la construction vers le sud en dessinant le plus grand nombre d'ouvertures dans cette direction afin de profiter de la chaleur gratuite du soleil.

L'écoconstruction est adaptée à tous types de bâtiments
Ce procédé s'applique aussi bien aux maisons individuelles qu'aux immeubles de plusieurs étages. L'écoconstruction couvre tous les domaines, habitat, immeuble de bureaux, mais aussi ateliers, usines et entrepôts.

L'énergie est au coeur de l'écoconstruction
Les énergies d'extraction, pétrole, charbon, nucléaire, sont devenues trop problématiques pour pouvoir être utilisées comme nous l'avons fait au siècle dernier. L'écoconstruction réduit drastiquement l'énergie nécessaire à l'édification et à l'occupation de bâtiments.
Actuellement de nombreux bâtiments sont construits avec du béton armé, ou des parpaings. Or la fabrication de ciment nécessite une grande quantité d'énergie. Au contraire si on s'oriente vers une construction en bois, l'énergie demandée est beaucoup plus faible, en plus l'arbre va stocker du carbone. Pendant la durée de vie du bâtiment , le chauffage est un poste de dépense important d'énergie qui peut devenir nul avec l'écoconstruction. Une maison passive, avec le label "passivhaus" n'a pas besoin de chauffage.

Utilisation des ressources locales
L'écoconstruction vise à utiliser les matériaux locaux, construction en paille, en terre, en bois. Ainsi, qu'à utiliser la meilleure énergie disponible sur place, le vent en bord de mer, le soleil au sud, et la géothermie en région Parisienne.

L'écoconstruction est un procédé créateur d'emploi
Non seulement l'écoconstruction est créatrice d'emploi, mais en plus ce sont des emplois non délocalisables. Les gouvernements devraient mettre en place des aides pérennes afin de garantir l'émergence de nouveaux métiers. Par exemple : installateur solaire, entreprise de géothermie, concepteurs d'habitat bioclimatique, etc.


L'origine du mot écoconstruction

Le terme écoconstruction à été introduit dans le dictionnaire par Larousse :
(nom féminin) Procédé architectural visant à réduire, voire à supprimer, tout impact négatif d'une construction sur l’environnement ; cette construction elle-même.

Désormais, il ne faut plus écrire : éco-construction en deux mots, mais en un seul mot comme le propose le dictionnaire Larousse. Il reste encore des retardataires qui utilisent le terme éco-construction, comme le ministère de l'environnement, par exemple.


Les labels de l'écoconstruction

Bâtiment Basse Consommation (BBC)
La norme BBC, est issue du Grenelle de l’environnement. Un bâtiment BBC nécessite une consommation énergétique moindre que les habitations standards, à la fois pour le chauffer en hiver que pour le climatiser en été.

Haute Qualité Environnementale (HQE)
C'est un label peut contraignant consistant à choisir 3 ou 4 cibles parmi les quatorze listées dans le référentiel HQE. (voir plus bas) Ce label sert plus d'affichage "vert", ou "écolo", qu'il ne montre de réelles performances au niveau environnemental. Il suffit au maitre d'ouvrage de choisir des cibles pas trop dérangeantes, comme un chantier à faible nuisance, pour afficher les 3 lettre magiques. Abondamment utilisé par les élus et les promoteurs, c'est un label dépassé.



ECO-CONSTRUTION
1. Relation des bâtiments avec l’environnement immédiat
2. Choix intégré des procédés et produits de construction
3. Chantier à faibles nuisances

ECO-GESTION
4. Gestion de l’énergie
5. Gestion de l’eau
6. Gestion des déchets d’activité
7. Gestion de l’entretien et de la maintenance

CONFORT
8. Confort hygrothermique
9. Confort acoustique
10. Confort visuel
11. Confort olfactif

SANTE
12. Qualité sanitaire des espaces
13. Qualité sanitaire de l’air
14. Qualité sanitaire de l’eau